Suivez-nous

Radios professionnelles

Secours en montagne

Réseau radio de secours en montagne de Chamonix


Rencontre avec les responsables de La Chamoniarde, société de prévention et de secours en montagne, et du PGHM de Chamonix, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, partenaires d'ICOM France depuis de nombreuses années !

Découvrez leurs témoignages des atouts du matériel et des solutions de radiocommunication ICOM installés dans les montagnes des Alpes françaises.

Depuis sa création en 1948, les bénévoles et professionnels (guides, pisteurs et secouristes) de La Chamoniarde soutiennent  le PGHM de Chamonix pour les secours de grande ampleur : avalanches, personnes disparues… .

La Chamoniarde : une mission de prévention et secours en montagne !

Océane VIBERT, directrice de La Chamoniarde, nous présente la mission de La Chamoniarde :

" La Chamoniarde regroupe l’ensemble des acteurs du secours en montagne du massif du Mont Blanc.
On
gère le réseau radio Sécurité Alerte Mont Blanc créé en 1987 ".

" Ce réseau permet l’interconnexion entre tous les acteurs du secours en montagne, les professionnels et les pratiquants de la montagne car tout le monde peut communiquer sur une même et unique fréquence ! ".
" Notre réseau radio est composé de 3 relais, bientôt 4, situés en haute altitude et fonctionnant sur la plage de fréquences VHF, qui permet une portée optimale avec une consommation d’énergie assez faible. Tous ces relais et infrastructures en altitude sont alimentés par de l’énergie solaire ! ".

Le réseau radio Sécurité Alerte Mont Blanc est l'un des six réseaux radio associatifs d'alerte et de secours en montagne des Alpes Françaises.

La Chamoniarde fait confiance au savoir-faire ICOM pour son réseau radio :

Depuis de nombreuses années La Chamoniarde s'appuie sur l'expertise d'ICOM France pour le déploiement et l'optimisation de son réseau radio comme l'indique Océane VIBERT :

" En 2012 et 2013 dans le cadre d'un mécénat, ICOM France a fourni un réseau dernière génération mixte, analogique et numérique à La Chamoniarde en remplacement de son ancienne infrastructure.

" De nombreux développements spécifiques peuvent se faire entre la Chamoniarde, la cellule radio du PGHM de Chamonix et ICOM qui est à l'écoute de nos besoins.
Il y a eu le développement du logiciel de supervision SUPERVICOM mais aussi le développement de balises radio de secours spécifiques conçues pour les abris et les refuges en haute montagne ".


Des balises radio à disposition des pratiquants


Océane VIBERT décrit l’intérêt des balises de secours dans les refuges et abris :

" Ces balises simples d'utilisation sont robustes et répondent aux contraintes de la haute montagne ".

" Au-delà de la fonction d'alerte, les services de secours peuvent lancer des écoutes forcées et faire un appel à la balise pour vérifier si des alpinistes qui sont portés disparus ou non rentrés ne sont pas dans ces abris et éviter ainsi des reconnaissances dans des conditions éventuellement difficiles ".


Le PGHM de Chamonix : une seule mission, le secours en montagne !

Frédéric AUVET, secouriste au PGHM de Chamonix, est en charge des communications radio du PGHM  :

" Le PGHM de Chamonix est une unité de gendarmerie de 40 secouristes dédiée au secours en montagne sur le Massif du Mont Blanc. On fait environ 1000 secours par an sur ce massif. Notre mission de secours s’effectue 365 jours/ an et 24h/24 ".

Les transmissions radio sont indispensables au PGHM de Chamonix :

" Avec les problèmes météo, l’altitude, la neige, … on a besoin d’un matériel simple, intuitif et fiable puisque l’on a aussi le stress des interventions. En ce sens, le matériel ICOM que l’on utilise au quotidien nous convient parfaitement ".
" Une des premières vocations du réseau Sécurité Alerte Mont Blanc est la transmission des alertes dans le massif du Mont Blanc et bien entendu une utilisation pour nos missions de secours ".


Des équipes en lien permanent via le réseau radio !

Frédéric AUVET et son équipe utilisent les transmissions radio pour communiquer avec les divers services de secours :


" Une fois que l’alerte a été transmise, on a besoin de rester en relation avec nos hélicoptères, la sécurité civile et de la gendarmerie. Pour être en lien entre le sol et les hélicoptères, le meilleur moyen, c’est les communications radios ! "

" On a aussi besoin d’être en lien avec notre base pour toute la gestion du secours en amont, les demandes de renfort, les régulations médicales ".


La Drop Zone : une logistique de sauvetage bien rodée !


Pierre PILI est un médecin du secours en montagne. Il intervient en hélicoptère sur une base de secours équipée d'une piste d'atterrissage, la Drop Zone (ou DZ) :


" Notre mission c’est d’abord de prendre l’alerte, de faire une régulation médicale, de demander à la victime ou aux proches des éléments sur les circonstances de la chute afin de savoir exactement combien de personnes sont concernées, ce qui s’est passé, à quelle altitude, … ".

" Ces informations sont déterminantes pour connaitre le matériel à amener et les conditions dans lesquelles on va travailler ".

SUPERVICOM : un logiciel de gestion radio polyvalent !


SUPERVICOM est un logiciel de gestion radio assurant le suivi à distance de l’état des relais et des appels. Il a été développé pour les besoins du PGHM de Chamonix en partenariat avec ICOM France.

Frédéric AUVET présente les atouts du logiciel SUPERVICOM :

" Au niveau du traitement de l’alerte, la solution fournie par ICOM pour notre base de réception des alertes intègre un logiciel de gestion radio qui nous permet de suivre notre réseau à distance et notamment les 3 relais ; l’Aiguille du Midi, le Mont Joly et le Mont Buet. On a ainsi à distance une vue de l’état de nos relais et on est sûr qu’ils fonctionnent ce qui est très intéressant, pour la maintenance notamment ! ".

" Chaque communication est enregistrée par le logiciel avec le dernier relais déclenché et le numéro d’identifiant de l’appelant. Très utile dans la gestion de nos alertes ! ".

En résumé, pour la sécurité des personnes les communications radio sont indispensables à l'intervention et à la coordination des équipes de secours en montagne et haute montagne dans les meilleurs délais !
Comme en témoigne le secouriste Frédéric AUVET du PGHM de Chamonix :
" Les communications radios sont essentielles pour donner l’alerte et mener nos missions sur le terrain. On ne peut pas se permettre de partir et découvrir tout sur zone, on a besoin de communications fiables et précises. La radio nous permet de rester en lien par les alertes émises par les portatifs ou depuis les balises radio situées dans les refuges et recueillir un maximum d’informations en amont pour bien dimensionner notre schéma d’intervention ".


Procédure d'alerte radio - secours en montagne


Découvrez le tutoriel vidéo !

"Procédure d'alerte radio, secours en montagne"


En montagne, et surtout en haute montagne, de nombreuses zones d'ombres ne permettent pas d'utiliser le téléphone portable pour appeler les secours.
La radio reste alors un outil indispensable.

Sécurité Alerte Mont Blanc est un des six réseaux radio associatifs d'alerte et de secours en montagne couvrant l'ensemble des Alpes Françaises.
Il permet un lien direct entre tous les acteurs du secours et les professionnels ou pratiquants de la montagne dans le massif du Mont Blanc. Il est veillé H24 par le PGHM de Chamonix.