En savoir plus

Quelles sont les différences entre des radios UHF et VHF ?


Les radios professionnelles ICOM sont disponibles en VHF et en UHF avec différentes bandes de fréquences :

  • en VHF sur la bande 136-174 MHz
  • en UHF sur la bande 400-470 MHz (technologie NXDN, norme dPMR)

Sur le plan matériel, les radios VHF et UHF sont quasiment identiques, seules les antennes ont une longueur légèrement différente, les antennes VHF étant plus grandes que les antennes UHF.

Néanmois, les radios VHF et les radios UHF présentent des avantages différents.

ondes radio fonctionnement


  • Votre utilisation est majoritairement en intérieur :
En général, les radios UHF conviennent mieux à une utilisation en intérieur, car leur longueur d’onde est plus courte et permet une meilleure pénétration dans l’acier et le béton.
A l’intérieur, les signaux radio VHF ont tendance à se dégrader davantage que les signaux UHF.
Les radios UHF sont aussi particulièrement adaptées à l’intérieur des bâtiments telles que les centres commerciaux, les immeubles de bureaux, les parkings en sous-sol…
Les radios UHF conviendront donc davantage dans les villes et zones à forte urbanisation.
 
  • Votre utilisation est majoritairement en extérieur :
Les radios VHF conviennent mieux à une utilisation en extérieur sur des sites ouverts offrant une visibilité directe. Elles sont adaptées en zone rurale, sur des terrains dégagés, un paysage vallonné, … Les radios VHF conviendront donc davantage en dehors des villes et en zones rurales.
 
  • Votre utilisation est à intérieur ET en extérieur :
Dans le cas d’un site comprenant des bâtiments et des extérieurs à couvrir, ou encore des sites étendus avec des obstacles ou du béton armé (sous-sol, étages, …), il est conseillé d’utiliser des radios sur la bande UHF.

Toutefois, suivant les spécificités du site, nos techniciens étudient sur place la solution la plus adaptée pour vous garantir des communications fiables et de qualité adaptées aux usages et aux caractéristiques de votre métier.


Comment améliorer la sécurité de mes travailleurs isolés ?

La sécurité des travailleurs isolés et l'obligation de l’employeur

La démarche de prévention des risques professionnels impose à l’employeur de chercher à éviter les risques ou à les limiter (article L. 4121-1 du Code du travail) et de déterminer les mesures appropriées à leur prévention.
Cette approche conduit à rechercher des mesures organisationnelles, des mesures de protection collective, mesures de formation, des moyens de protection individuelle, etc.

L’analyse des situations de travail peut conduire à mettre à disposition des travailleurs isolés des Dispositifs d’Alarme pour Travailleurs Isolés (DATI) pour la gestion des situations de détresse des salariés.


Une procédure rigoureuse

L’utilisation du DATI se fait bien entendu dans un cadre strict en suivant une procédure simple et rigoureuse pour l'organisation des secours. La procédure, propre à chaque entreprise, est testée auprès du personnel, et notamment des travailleurs isolés, et validée après d'éventuelles actions correctives.


Les avantages d'un DATI

Le DATI, quand il sera opérationnel, interviendra pour améliorer la prise en charge des travailleurs isolés en situation de détresse.
La mission d’un dispositif d’alarme du travailleur isolé (DATI) est de transmettre une alarme correspondant à une situation jugée critique par un travailleur isolé vers une personne ou une structure chargée de déclencher.
Le message d’alarme peut contenir des informations sur la position du travailleur isolé (coordonnées GPS, balises de passage…) facilitant l’intervention des secours.

ICOM France propose une large gamme de DATI permettant de déclencher l’alarme manuellement et/ou automatiquement :
  • manuellement par le travailleur isolé (bouton d’alerte dédié)
  • automatiquement grâce aux capteurs de perte de verticalité, d’absence de mouvement, d’arrachage du DATI…

Que vous utilisiez des liaisons filaires ou hertziennes pour vos communications professionnelles, ICOM met à votre disposition une gamme d’équipements garantissant la transmission de l’alarme sur différents systèmes : radios, GSM, réseau IP ...